PHOTOS en lien avec le ciel

IMG_20200305_144655.jpg
IMG_20200305_144226.jpg

     Voici l'inondation de la route de Pied Pouzin à Fressines dans la vallée du Lambon, au lieudit "La Noue", en date du 5 mars 2020 à 14 heures. Ce lieu porte bien son nom : ce toponyme signifiant l'endroit qui noie.

    

     En 1815, sur le plan napoléonien, il s'agissait seulement d'un passage à gué pour les charettes et les animaux et  d'un passage pédestre dans le style du pont de Salpot ou du pont de Tiboeuf.

     Le pont actuel que l'on devine sur le prolongement de la route sur la deuxième photo n'avait pas été conçu pour laisser passer autant d'eau. Une deuxième arche aurait sans doute évité le passage de l'eau sur la roue. Est ce par souci d'économie que ce pont trop petit a été fait ? Dans l'état actuel des choses, la route et la retenue du pont forment un barrage inéluctable qui cause ce désagrément en période de fortes pluies bien que cela soit toujours franchissable sans aucun risque, si ce n'est celui de faire le plein de ses chaussures.

     Les fressinois ont l'habitude de cette inondation qui reste une curiosité naturelle mais dont la récurrence s'est accélérée ces derniers mois par une pluviométrie exceptionnelle.

     Fort heureusement, la réactivité du ruisseau aux intempéries est immédiate dans un sens comme dans l'autre. L'eau monte en quelques heures et se retire dans les mêmes délais. Autrement dit le pic d'inondation qui noie la route est assez éphémère. Ceci étant caractérisé par le caractère encaissé de la vallée.